Quel est le rôle du diable dans l’œuvre vocale d’Hildegarde de Bingen?

Par | 2 mai 2018

Devenez ambassadeurs du CD sur le Mystère Vox Sanguinis, un spectacle original sur les Chants et les Visions de Hildegarde de Bingen, en faisant un don sur Helloasso!

Le diable tient une place importante dans l’œuvre vocale d’Hildegarde de Bingen, en tant qu’il est l’ennemi le plus radical de l’ordre divin qui resplendit dans le concert des harmonies célestes. Il se cantonne au monde du bruit, n’est que vacarme et retentit dans des ricanements discordants qui viennent troubler la pureté de la musique harmonieuse des sphères. Il appartient au monde inférieur des enfers où aucune musique n’a droit de cité, et où toute parole ne ressemble qu’à un grincement plaintif, comme Dante nous le décrira dans son périple de La Divine Comédie. Le diable est aussi le Satan, en tant qu’il s’oppose à tout ce qui désire retrouver l’unité d’avec Dieu. C’est pour cette raison qu’Hildegarde, dans son Ordo Virtutum, le fait parler et vociférer, en réduisant sa voix à une parole privée de chant. Aucune symphonie ne retentit en effet dans ses interventions et quand il monte le ton, Hildegarde ne trouvera pas d’autre mot pour décrire sa voix que celui de « strepitus » (vacarme)!

L’essentiel de son discours reprend enfin les paroles que la « Science de Dieu », un des personnages de l’Ordre des vertus, dit à l’âme plaintive : « Tu ne connais ni ne vois ni ne comprends celui qui t’a établie! », pour mieux l’encourager à se remettre dans les mains de la providence divine et l’empêcher de renoncer à combattre les vices. Le diable quant à lui retournera ces mêmes paroles contre l’âme et les Vertus pour leur faire perdre courage, en leur disant : « (…) Vous toutes, vous ne savez pas ce que vous êtes! » ou encore : « Vous méconnaissez celui que vous adorez! ». Si la connaissance divine encourage l’âme à se rapprocher de son Créateur pour la libérer de son état d’inconnaissance, le diable met le doigt sur son état de privation, pour mieux l’en éloigner…

Voici deux photos du personnage du diable incarné par Véronique Frampas dans la Mystère Vox Sanguinis

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *