Stages de chant grégorien et haut médiéval / avril et été 2016

Par | 13 septembre 2015

>> Les stages sont ouverts soit aux débutants soit aux personnes souhaitant approfondir leur pratique :

Stage de chant grégorien et médiéval du lundi 18 au vendredi 22 avril 2016 à Romans, en région Rhône-Alpes : découverte de grands lieux acoustiques de la région / accorder sa voix à la résonance acoustique / développement de sa voix dans le chant grégorien / interprétation du chant grégorien à partir des indications anciennes (neumes)

→ Ce stage s’adresse aux débutants et aux personnes qui souhaitent s’initier au chant grégorien en acoustiques

Stage itinérant de chant grégorien du lundi 25 au dimanche 31 juillet 2016 à Chalencon en Ardèche : initiation au chant grégorien par l’acoustique des églises / travail sur la colonne d’air et la pose de la voix / interprétation du chant grégorien à partir des indications anciennes (neumes)

→ Ce stage s’adresse aux débutants et aux personnes qui souhaitent s’initier au chant grégorien en acoustiques

Pratique du chant grégorien et haut médiéval du lundi 8 août au samedi 14 août 2016 au Clos des Capucins, en Savoie : interprétation du chant grégorien et des premières polyphonies liturgiques à partir des indications anciennes (neumes) / (re)connecter le souffle et la voix aux intentions / transmettre une émotion par la voix et le geste / atelier d’enluminure

→ Ce stage s’adresse à toute personne souhaitant approfondir sa pratique du chant grégorien et des premières polyphonies liturgiques en puisant aux sources de la tradition orale

Intervenants : Frédéric Rantières / Véronique Frampas

Tous les stages proposent une pratique orale du chant grégorien et des techniques anciennes de résonance harmonique (organum, déchant, faux-bourdon, etc.) à partir des premiers signes de la notation musicale (neumes).

Vous souhaitez obtenir plus d’informations et télécharger les brochures, cliquez sur la Page Stages du site de Frédéric Rantières (www.fredericrantieres.com) ou contactez-le par e-mail en cliquant sur Frédéric Rantières.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *